Un vent à décorner un CRS est venu déchirer le lagon de Luderitz hier. Premier résultat tangible, il n’y a plus internet sur place. Mais l’information peut quand même transiter par les moyens « old-school » et le téléphone a prouvé son efficacité. Alors tenez vous bien. : Sebastien Cattelan (qui ridait en 9 m dans du 50 noeuds) a réalisé une V-Max de 61,7 noeuds. Il a également réalisé une moyenne de 56,8 noeuds sur 10 secondes et un run de 500 m à 53,058 noeuds mais avant le début officiel de la période WSSRC donc aucun record à attendre. Mais c’est prometteur. Dans des rafales à  55 noeuds (et non pas 48 nds comme écrit précédemment) plutôt rudes pour un échauffement, Alex Caizergues a score 58 nds en V Max et 53 sur 10 seconde. Manu Taub a détruit une Bandi 8 m, on déplore aussi quelques gros crashs mais à priori rien de grave.  

Un peu de feedback en live sur les vitesses de pointe. Pour info Hernie est le père de Sjoukje, l’actuelle détentrice du record chez les femmes.

Hennie Bredenkamp (58 knots): “electric, it’s my best speed ever!”
Alex Caizergues (59.5 knots)
Basil Cambanis (52.5): “I went maybe too late in the water”
Sebastien Cattelan (61.8 knots): “It was spectacular. We hope to push the limits further and maybe to break the outright record again. The dream gave me wings to run the event and motivated me to ride like never before.”
Sophie Routaboul (40 knots)
Charlotte Consorti (43 knots)

Share
Tagged with →  

One Response to 61,8 noeuds en vitesse de pointe

  1. clovis dit :

    go!

    Ca y est ils ont commence!
    Thierry, ferez-vous un jour un article dans Bateaux? Je serais curieux de lire des portraits un peu fouillés sur certains kiteux (Alex C ou Seb C bien sur, mais aussi Bruno Sroka et surtout les belles Charlotte Consorti ou Sophie Routaboul!)

    C.