assurance automobile

Les avantages de l’assurance automobile

L’assurance automobile est obligatoire pour tout véhicule motorisé. Elle couvre les dommages corporels et matériels causés à des tiers par un conducteur non assuré.

Il existe plusieurs types d’assurance automobile, qui sont définies par le type de véhicule, la responsabilité du conducteur et le nombre de passagers. Nous allons voir en détails comment choisir son assurance auto.

La loi sur l’assurance automobile

La loi sur l’assurance automobile a pour but de protéger les automobilistes et de prévenir les accidents. Pour cela, elle impose un certain nombre d’obligations aux conducteurs (possesseurs ou non d’un permis de conduire) qui doivent notamment souscrire une assurance responsabilité civile. Cette obligation est valable quel que soit le type de véhicule que vous possédez : moto, voiture, camping-car, camion… De plus, la loi sur l’assurance automobile stipule que tout propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur doit obligatoirement assurer son véhicule contre les risques d’accident avec des tiers.

La loi sur l’assurance automobile a été mise en place afin de limiter les accidents causés par des automobilistes qui ne sont pas suffisamment couverts par leur assureur en cas d’accident. Elle permet également aux victimes d’être indemnisés rapidement après un accident. Ce texte réglementaire est entrée en vigueur au 1er janvier 1958 et remplace la loi du 30 juillet 1928 relative à la réparation des accidents du travail et des maladies professionnelles.

assurance automobile

L’assurance automobile en France

L’assurance automobile est obligatoire dans certains pays et n’est pas toujours exigée. En France, l’assurance automobile est obligatoire si vous possédez un véhicule en état de rouler ou un véhicule qui peut être utilisé sur la voie publique.

Il existe des cas d’exception, comme par exemple le fait de conduire une voiture sans permis ou encore la location d’un emplacement pour un camping-car. Si votre véhicule ne roule pas souvent, vous pouvez choisir de souscrire une assurance auto temporaire.

Lire aussi :   Apprendre à jouer au Spikeball

La plupart du temps, les compagnies d’assurance proposent aux automobilistes des formules allant du tiers au tous risques.

Les garanties optionnelles sont nombreuses et variées : vol, assistance panne 0 km ou encore bris de glace… Lorsque vous achetez votre voiture neuve, pensez à demander à votre concessionnaire quelles sont les options qui correspondent à votre profil et à votre budget.

Votre assureur propose également des contrats spécifiques adaptés aux jeunes conducteurs ou aux conducteurs résiliés pour non-paiement de prime par exemple. Pour bénéficier d’une couverture optimale, optez pour la formule tous risques et prenez connaissance des différents types de franchises (qui regroupe la part que l’automobiliste doit payer).

Le prix de l’assurance varie fortement selon les garanties choisies : il faut donc bien comparer les offres avant de signer son contrat.

Les différents types d’assurance automobile

L’assurance automobile est une assurance obligatoire, qui couvre les dommages matériels et corporels causés à des tiers par un véhicule terrestre.

L’assurance automobile est donc l’une des assurances les plus importantes en France, car elle protège les personnes impliquées dans tout accident de la route. Elle peut également prendre en charge le conducteur, si ce dernier cause un accident sans avoir commis de faute grave.

Le type de contrat varie selon que l’on soit propriétaire ou non du véhicule. Dans le cas où le conducteur est propriétaire du véhicule, il souscrit alors un contrat appelé «contrat au tiers». En revanche, si le conducteur n’est pas propriétaire du véhicule, il souscrira un contrat appelé «tiers simple» qui couvre les dommages qu’il pourrait causer à une tierce personne.

L’assurance automobile prend en charge différents types de sinistres :

  • Les dégâts matériels
  • Les dégâts corporels
  • Les dégâts physiques subis par les passagers du véhicule assuré
Lire aussi :   Parapente : un moyen de découvrir le paysage autrement

Les inconvénients de l’assurance automobile

L’assurance automobile est obligatoire pour tous les véhicules terrestres à moteur.

L’assurance automobile est un contrat d’assurance qui couvre la responsabilité civile, c’est-à-dire les dégâts que le conducteur peut causer à des tiers ou à son propre véhicule. En cas de sinistre, l’assurance indemnise les victimes. Selon l’article L211-1 du Code des assurances, « l’obligation d’assurance ne s’étend qu’aux dommages causés par un accident ». Cela signifie que le conducteur n’a pas l’obligation de payer une assurance en cas de vol ou de dégradations volontaires du véhicule. De plus, il existe certaines garanties facultatives qui peuvent être proposées par l’organisme assureur :

  • La garantie bris de glace
  • La garantie vol et incendie
  • La garantie perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA)

Cependant, si elle n’est pas souscrite, une personne sera indemnisée pour tout ce qui concerne les dégâts causés par accident mais aussi par vol ou vandalisme. Dans certains cas, lorsque l’accident provient d’un animal sauvage ou domestique non identifié, la responsabilité civile du propriétaire du chien n’est pas engagée. Cette situation se produit notamment si le propriétaire n’a pas souscrit une assurance « responsabilité civile » sur son chien.

Comment choisir son assurance automobile

L’assurance automobile est une assurance obligatoire pour tous les véhicules. En France, elle est régie par la loi n°98-69 du 6 février 1998 et son décret d’application n°98-247 du 2 avril 1998. Cette obligation s’applique à tout conducteur de voiture particulière et de motocyclette, quel que soit le type de permis qu’il a.

Il existe trois types d’assurances : l’assurance au tiers (responsabilité civile), l’assurance tous risques et l’assurance intermédiaire.

L’assurance au tiers ne couvre pas les blessures des passagers ou des personnes qui se trouvent à proximité du véhicule assuré. Par conséquent, cette formule comprend uniquement les garanties de base et peut être modulée en fonction des besoins du conducteur (sans frais supplémentaires).

Lire aussi :   Comment arrondir ses fins de mois à la retraite ?

L’assurance tous risques couvre non seulement les victimes, mais aussi le véhicule en cas d’accident responsable ou non responsable. Celle-ci contient également plusieurs garanties supplémentaires telles que la garantie vol, incendie…

Lorsque vous choisissez une assurance auto, il est important de prendre en compte certains critères :

  • Le type de véhicule
  • La marque
  • L’âge
  • Le lieu d’utilisation

Assurance automobile et environnement

La pollution de l’air est un problème majeur. Elle provoque des maladies respiratoires, cardio-vasculaires et neurologiques graves.

Les particules fines sont responsables de plus de 6000 décès prématurés par an en France.

La pollution atmosphérique a également d’autres conséquences : elle peut provoquer des perturbations dans le fonctionnement du système immunitaire et nuire à la croissance des enfants. Si les moteurs diesel sont les principaux responsables, il y a également une forte proportion d’accidents liés à l’utilisation de véhicules anciens qui ne respectent pas les normes actuelles concernant le contrôle antipollution. Des niveaux élevés de CO2 sont émis par l’ensemble des voitures roulant au diesel ou à essence.

L’environnement est donc directement concerné par la pollution automobile générée par ces véhicules. Pour faire face à ce fléau, les constructeurs automobiles ont mis au point différents types de technologies visant à réduire la consommation des moteurs thermiques (essence ou diesel) et limiter l’impact sur l’environnement :

  • Le downsizing
  • Les voitures hybrides
  • Les voitures électriques

L’assurance automobile est obligatoire. Elle couvre les dommages causés par le conducteur de la voiture. Mais il y a des exceptions :
– Si vous circulez à pied, en vélo ou en roller, vous n’êtes pas obligé d’avoir une assurance auto.
– Vous pouvez rouler sans assurance si vous êtes un jeune conducteur (moins de 3 ans de permis).
– Votre voiture est garée dans un parking privé et fermé à clé.