Emergent de la scène hawaïenne du windsurf très peu de temps après Robby Naish, c’est à dire au tout début des années 80 alors que la planète ébahie découvrait une bande de jeunes illuminés se servant des grosses vagues comme tremplin pour s’envoler ce qui était tout bonnement, délirant et captivant , réussissant l’exploit d’être sacré champion du monde de vague face à un Robby en pleine possession de ses moyens, Peter Cabrinha s’est bâti une image – sans doute un peu malgré lui – énorme qui a traversé les années et les générations. Il avait un style extraordinaire, un bonne gueule, un dégaine enviable,  il a eu quelques faits d’armes qui ont façonné son mythe (le demi-tour en slalom à la Torche devant une déferlante king size, le duck jibe planté en plein slalom aux Gorges) mais il faut quand même avouer qu’on a du mal à analyser exactement les raisons pour lesquelles son nom a eu un si gros impact. 30 ans plus tard, après une très belle carrière en windsurf, une période town-in tout à fait respectable, Peter Cabrinha est à la tête d’une marque de kite au nom du grand Pete, puisque lorsque Neil Pryde géant du windsurf se lança dans la discipline, il crut utile – à raison d’ailleurs – de le faire sous une nouvelle bannière. Cabrinha qui avait distribué des boards shapées à son nom, d’abord au milieu des années 80 (je me rappelle d’un square tail sinker qui me faisait rêver) puis plus tard au début du kite, était alors un nom connu dans le monde entier et surtout crédible. Cabrinha est aujourd’hui un des principales marques de kitesurf. A la fois parce qu’elle a su concevoir d’un matériel adapté et performant, également parce que le réseau de distribution de Pryde, tentaculaire, était acquis à sa cause. Voici une vidéo qui parle de kitesurf. La voix off, c’est Pete justement.

Share