Sjoukje Bredenkamp hier à Port Saint Louis du Rhône. Canon EOS 1D Mark III, objectif EF L 300/2.8 IS USM + converter 1.4. ISO 100

Je reviens un peu sur les conditions de cette image. Port Saint Louis du Rhône est un coin attachant, la plage Napoléon n’est pas vilaine mais hier matin la lumière était dure et pour info venait de la gauche du run. Le vent n’était pas très fort, donc l’action était peu spectaculaire. En vitesse, en général, on préfère les vues de face, pour bien montrer la position et éventuellement la tête du compétiteur qui en bave, surtout dans le gros temps. Les vues de face étaient hier à proscrire sauf à travailler au 600 mm. J’ai fait quelques gros plans dont certains en contre jour car j’aime ça mais ça ne donnait pas ec que je voulais. En kite, pour que l’image soit « lisible » par le plus grand nombre, il est bon de mettre tous les ingrédients dans l’image. Le spot, le rider, la planche et surtout l’aile. Là j’ai choisi de zapper la planche car l’axe de prise de vue n’était pas compatible avec la plage en léger contrebas, mais il fallait que je puisse mettre quelque chose qui traduise le mouvement. La gerbe d’eau provoquée par l’appui de Sjoukje remplit ce rôle. Cet axe de prise de vue garantissait aussi un arrière plan clair, car de l’autre il y a les raffineries de Fos en arrière plan et les pétroliers. Et puis j’aime bien cet axe car il symbolise aussi la fuite du rider vers la fin du run. J’avais shooté Alex Caizergues comme ça l’année dernière mais en plus gros plan. En attendant qu’elle soit sur mon site sur lequel le fichier moins compressé rendra mieux, cette image est visible en plus grand dans les NEWS (où elle  sort quand même un peu claire) de flysurf.com

Share

4 Responses to Vitesse en kitesurf : Sjoukje Bredenkamp

  1. r-numerik dit :

    perfectioniste

    je reconnais là ton perfectionnisme, malgré toutes les contraintes, et les critiques que tu donnes sur ce clichés, elle me parle.
    C’est là la difference entre un pro et nous

  2. thierry dit :

    Clé à molette

    Merci. En fait, il faut bien connaître son sujet, avoir une envie, des références et un peu d’intuition, une idée sans doute, dans le sens direction où aller, quelle image aller chercher et ensuite le boîtier et l’objectif, c’est juste comme une clé à molette ou une pince multiprise, faut avoir le bon outil et un peu d’habitude.

  3. Sylvain dit :

    Explication

    Très chouette cette explication de texte, euh de photo. Effectivement ça vaut le coup de la voir en plus grand sur flysurf.com (ce qui permet au passage de constater que oui vraiment richard Branson a tout compris… le sacripant, elle a l’âge de sa fille )

  4. francesco dit :

    ouf

    Hier quand j’ai vu la photo, il manquait à l’affichage la bande de sable, pour le coup la photo était bizarre, voir pas terrible mais je m’étais abstenu.
    Aujourd’hui la bande de sable est là, et la photo deviens tout de suite plus sympa.