A qui dédier l’événement de l’après-midi ? A Eric Tabarly sans doute à quelques jours de l’arrivée de cinq PenDuick à Marseille. Alain Thébault, son bateau et son équipage dont un certain Anders Bringdal se sont enfin approprié le record absolu de vitesse à la voile avec une vitesse à priori supérieure à 51 nds. On n’attendra pas le temps définitif pour boire le champagne. La vitesse commence tôt cette saison. La fin de l’été et le début de l’automne devrait être riches en nouvelles suprises.

Share

5 Responses to L’Hydroptère enfin en tête de liste

  1. VINCENTLB dit :

    Et bien ça c’est une bonne nouvelle!

  2. VINCENTLB dit :

    51.36kts

    le chiffre parle de lui même!

  3. Guy Capra dit :

    Il n’y a pas que sur l’eau que les records fusent !

    Je salut ici, en plus des photos en général et du style en particuliers, la rapidité de l’info !

  4. Fred dit :

    barrières à franchir

    Sur le site Lüderitz Speed Challenge, le webmestre évoque la barrière des 60 mph à dépasser.
    Si l’Hydroptère continue, les kiteux devront plutôt penser aux 100 km/h.

  5. thierry dit :

    100

    Tout le monde aujourd’hui pense aux 100 km/h. Soit un peu plus de 54 noeuds. C’est à la portée de l’Hydroptère, mais aussi de Sail Rocket ou de Macquarie Innovations. Des kiteboarders aussi qui ont déjà enregistré 61 nds en pointe (Cattelan). L’avantage de l’Hydroptère est d’avoir un spectre d’utilisation plus large et d’être en pleine progression. Et du coté du kite, il y a beaucoup d’envie mais peu de moyen, la plupart des marques étant encore obnubilée par le freestyle et ne développant quasiment pas de matériel spécifique à la vitesse.