Il y a trois ans j’avais écrit un sujet sur l’Hydroptère (en fait, j’en ai rédigé plusieurs) dans lequel Alain Thébault racontait la génèse du projet, la grande époque où Tabarly emmenait cette idée folle. Voici un extrait qui permet de voir cette photo étonnante avec un peu plus de recul.

…..La maquette est utilisée jusqu’en 1992. Il faut aller plus loin, passer à la grandeur nature imaginée initialement. De puissants soutiens sont nécessaires. « A cette époque Eric Tabarly sait déjà que la région Bretagne ne le suivra pas sur cette idée. Il me charge d’aller voir Olivier Guichard alors président des Pays de la Loire et je demande alors à un jeune député de l’époque, François Fillion, de m’aider à obtenir un rendez-vous. Pendant la rencontre, Olivier Guichard dira cette phrase « A Nantes et Saint-Nazaire, il y a deux entreprises importantes qui représentent l’aéronautique et la navale, et donc la région des Pays de la Loire va fédérer le projet et vous aider »….

Vous pouvez lire tout l’article ici, c’est une belle histoire

Voilà pour le communiqué officiel.

« Le Premier ministre François Fillon souhaite bon vent à Alain Thébault et Jean Le Cam, copilotes de l’Hydroptère pour le record du Pacifique en 2012.

Après avoir franchi le « Mur du vent », la barrière mythique des 50 nœuds à la voile, et décroché le record absolu de vitesse sur un mille nautique en 2009, l’Hydroptère se tourne vers le large et tentera de battre, cet été, le record du Pacifique entre Los Angeles et Honolulu.

François Fillon, soutien de la première heure, a chaleureusement renouvelé son appui à Alain Thébault dont il suit le parcours depuis presque vingt ans. En 1993, alors Ministre de la Recherche, il avait permis à l’Hydroptère de prendre son envol en coordonnant la fabrication du trimaran expérimental avec l’aide des milieux industriels français. »

Copyright photo : Francis Demange

 

Share