Antoine Albeau vient d’être à nouveau couronné en Formula Windsurfing. On saluera la performance, c’est son 17 ème titre mondial toutes catégories confondues, mais à part ça, la Formula Windsurfing m’a toujours gonflé. Pour la régate, autant faire du bateau, au moins on s’éclate à plusieurs sur un Melge 24. Non, ce qui à attirer mon attention, c’est la fin de sa déclaration :

 


« C’est mon 17ème titre mondial et celui-ci a son importance. Je n’avais pas fait de Formula Windsurfing depuis deux ans et mon sponsor planche, JP Australia, ne produisait jusqu’alors pas de Formula Windsurfing. Il faut savoir que nous courrons sur des planches de série ce qui veut dire que la planche que nous avons conçu avec JP fonctionne bien. Le championnat se déroulait sur un lac à 1300 mètres d’altitude et nous avons eu un vent assez tournant. Après une première journée moyenne, je me suis rattrapé en gagnant trois manches le lendemain et tout a déroulé jusqu’à la fin. J’étais assez rapide par rapport aux autres. Je vais maintenant partir m’entraîner à Hawaï pour un mois avant de commencer la Coupe du Monde de Slalom dont la première des six étapes se déroulera en Corée. J’y vais pour défendre mon titre. En fin d’année, le canal des Saintes Marie de la Mer sera ouvert. Je tenterai un nouveau record de vitesse et de passer la barre des 50 nœuds. »

 

Retour sur le canal pour une revanche à prendre. Hier, Sebastien Cattelan m’envoyait le communiqué de presse de l’épreuve de Luderitz qui se déroulera du 4 au 31 octobre prochain. L’Hydroptère parti voler vers d’autres horizons, il faudra garder un oeil sur Sailrocket (avec un nouveau bateau) et sur Macquarie Innovations. Bel automne en perspective.

Share