L’information méritera du recul, des commentaires et de l’analyse pour prendre tout son relief, je viens juste de l’avoir via le partenaire de Sebastien Cattelan, les ailes Genetrix. Mais sachez que Seb « Catman » aurait enregistré une pointe à 61 noeuds, oui vous avez bien lu, 61 nds lors du dernier jour à Lüderitz. Venant de lui, d’Alex, de Rob Douglas ou de la poignée de gaillards qui sont soit juste au-dessus, soit juste au dessous des 50, l’info est plausible. Le kite va très vite. On y reviendra ici mais retenons, le vrai record sous peine de se perdre avec ces histoires de pointe, le record officiel est détenu par Alex Caizergues avec une vitesse MOYENNE sur un run de 500 m entre deux marques FIXES (les bateaux ne sont pas soumis à cette règle et ça fait une ENORME différence) et de 50,57 nds. Bravo Alex.

Share

8 Responses to 61…

  1. Vincent dit :

    50.57 ou 50.74?
    En tous cas c’est sur qu’ils vont vite, sur 500 et en pointe; mais comment se fait-il qu’ils ne puissent pas maintenir ces vitesses de pointe?
    En effet, il me semble que les windsurfeurs ont une Vmax assez proche des temps sur 500m. (genre 52 pour F. Maynard lors de son record à 48.7 sur 500m)?
    Quelqu’un peut-il m’éclairer? je ne fais pas de kite!

  2. Thierry dit :

    50,57

    Mes doigts se sont emmêlés les pieds. 50,57 tu as parfaitement raison. 500 mètres, c’est très long, et tu as rarement une rafale qui te portes pendant tout ce temps. Et l’état du plan d’eau n’est jamais le même sur toute la longueur. C’est pareil en windsurf et en kite à ce niveau. Je n’en suis pas sûr mais Maynard avait fleurté avec les 50 sans les dépasser il me semble. Faut que je demande à Maka. Antoine, à 49,09 de moyenne les a forcément dépassé par contre

  3. trebormat dit :

    61 noeuds

    Mais c’est tout simplement énorme. Je ne savais pas que les voiliers n’étaient pas contraint à des marques fixes, c’est bizarre. En tout cas on attends de voir l’hydroptère à 60 noeuds.

  4. ebw dit :

    Marques fixes

    Les règles semblent identiques pour tout le monde (en tout cas à en lire le site du wssrc):
    deux points espacés de plus de 500m et le temps de passage à ces deux points. Il n’y a d’obligation de marque fixe.

  5. phillipe dit :

    vitesse de pointe windsurf

    Entendu de la bouche même d’antoine Albeau hier soir àpres la projection du film de son record au raid fort boyard, ca vitesse max enregistré lors du run de 49.09 est de 49.94 noeuds…
    Il expliquait justement que les planches avaient une Vmax assez proche des temps sur 500m.

  6. fred dit :

    vitesse max au GPS en planche à voile

    @ Vincent et Thierry :
    Martin van Meurs (Pays-Bas) a réussi 51,1 noeuds au GPS en vitesse de pointe avec une Naish Speed Pro 60, une voile Maui sails TR-3 5.0 et un aileron C3 X2 21 le 2 décembre 2007 à Southend on Sea (Angleterre) [lieu du run : The Ray].

  7. ebw dit :

    Précision vitesse gps

    Est ce que quelqu’un aurait des infos sur la précision des mesures de vitesse par gps. Car il me semble que le wssrc n’autorise pas le gps de base car il n’est pas assez précis pour la mesure de position. Il doit donc être encore moins précis pour la mesure de vitesse instantanée.

  8. xtremeblue dit :

    Conditions de record

    Si l’on se penche sur le record du monde de vitesse en planche en voile, les conditions nécessaires à un record sur le Canal de Saintes-Maries de la mer par exemple sont bien définies : mistral et un angle de vent compris entre 130 et 135°. Le dernier record de vitesse absolue de Finian Maynard le 10 avril 2005 avec 48,70 nœuds battant son propre record de 46,82 nœuds à l’automne 2004 a été obtenu avec moins de vent mais une pression atmosphérique et une hygrométrie très différentes.
    Pour le Kite, les vitesses et accélérations sont plus importantes, mais il est plus difficile de garder la vitesse (angle/vent, puissance instantanée). De plus, les problèmes de cavitation (à cause des ailerons), facteurs limitants, et apparaissant à partir de 40 noeuds, sont moins importants que sur le windsurf, car il y a ‘décollement’/ eau. Pour la mesure de vitesse, l’usage de GPS est effectivement moins précise (l’ incertitude de positionnement entraine à lui seul un écart suffisant à ‘engendrer’ qq noeuds d’erreur. Dans 3 ans, les nouveaux satellites permettront d’éliminer ces erreurs.

    Gildas