Le run à 46,88 noeuds réalisé par Alain Thébault et son équipe à bord de l’Hydroptère et dont je vous avais parlé ici-même il y a une dizaine de jours because j’y étais (quel timing..) vient d’être homologué par le WSSRC. L’Hydroptère bat ainsi le record en classe D, vieux de 15 ans et toujours propriété de Yellow Pages qui avait été crédite en 1993 de 46,52 à Sandy Beach. L’Hydroptère devient donc le bateau le plus rapide sur la planète et il est aussi le seul à avoir enregistré des pointes a plus de 50 noeuds. On peut saluer la performance. Les photos du jour J, je veux dire les jour du record et même celles du run du record sont chez DPPI soit sur www.dppi.net.

La Prochaine étape, les 100 km/h en pointe, c’est presque déjà fait et bien sûr le record du monde absolu (mais au fait lequel est-ce maintenant ?) et les 100 km/h sur un run avant sans doute de reprendre le large…

J’ai beaucoup parlé de vitesse ces deux dernières années, mais je crois que contrairement à tous ces engins, je vais un peu ralentir car je me sens un peu désabusé. Le WSSRC m’a tuer. C’est le mot du soir.

Share