Pendant un bon moment, je me suis interdit – à quelques exceptions près – de publier des choses trop en décalage avec la ligne éditoriale du blog à savoir la mer et la photo. Cette époque est révolue dans le sens où mes centres d’intérêt ne se limitent pas à la mer et à la photo, mais surtout parce qu’il y a une vraie justification à celà. J’ai déjà abordé ce point dans le passé, mais la culture visuelle d’un photographe doit à mon sens largement dépasser son sujet principal sous peine d’être rapidement limitée. La catégorie de billets que je crée pour l’occasion et appelée tout naturellement « CULTURE VISUELLE » regroupera donc ces billets. Attendez-vous à ce qu’il y ai beaucoup de films, c’est l’époque qui veut ça, mais pas seulement.

Cette vidéo est un bon exemple de créativité. J’aime évidemment beaucoup les cadrages, les plans en basse lumière et le montage. Et au delà, l’idée même de la vidéo associant l’univers de la moto et celui de la musique, en liant le rythme et les gestes. Je vous laisse déguster. Pour ceux qui apprécient ce genre d’univers, je vous invite à cliquer ici : www.rolandsands.com

La bande son a été spécialement élaborée à partir de plus de 100 sons enregistrés lors de la fabrication de la moto par Andy Schmidt afin de vraiment mettre en valeur l’extraordinaire diversité de sons que les écouteurs sont capables de restituer.

Le pitch du film en anglais : Motorcycle designer, Roland Sands, and Nitro Circus madman, Andy Bell, join forces on a Panasonic Technics inspired Harley Sportster. Roland Sands took cues from the RP-DH1250 Headphones as well as the classic SL-1200MK2 professional turntables for the design. When the Technics sporty is done, Andy Bell takes it to the desert to push it to the limits

Share