Archives tendance Bleue. Article initialement publié en aout 2011

La première fois, c’était au milieu des années 80. J’étais allé à Essaouira pour le vent,  mais dans le port, j’ai vu ces hommes qui construisaient des bateaux comme le faisaient sans doute leurs grand-pères et sincèrement ça m’a touché. A l’époque, j’étais bien loin de l’univers des bateaux, je n’étais pas journaliste, à peine photographe débutant, mais j’avais ramené une image qui même après toutes ces années, je ne renie pas même si les effets au filtre m’ont passé. Je suis ensuite retourné à Essaouira, toujours captivé par l’ambiance du lieu. Au début de ce blog, j’ai même rédigé un billet qui portait un titre similaire, tant la symbolique de ce chantier qui demeurait le même m’interpellait. Je reviens un nouvelle fois d’Essaouira après un trip au Maroc. Le chantier sur le port n’a pas changé. Il se construit aujourd’hui une dizaine de bateaux de pêche par an, avec des méthodes anciennes et des outils rudimentaires, à ciel ouvert. A l’heure des catamarans en carbone équipés d’une aile rigide, le contraste est saisissant. Ici, les matières sont l’iroko, l’eucalyptus et l’acajou. Ce qui est magnifique dans ce chantier, c’est le fait que le bois soit à même le sol, atour du bateau en devenir. Vous avez sous le yeux, dans un environnement dépouillé à l’extrême, la matière, la main et la coque qui n’est alors que membrures et premières bordées. Vous remontez le temps de la construction navale.

Share

4 Responses to Transformer un arbre en bateau…

  1. EEEEEssaouira…….C drole que tu ais mis cette photo, Mika y est justement ????? Et moi aussi j’ai connu ces charpentiers de marine merveilleux. Merci

  2. Je sais, j’ai vu une image de lui passer sur FB et on en a parlé hier chez fs.com mais en fait, cette mise en ligne est une coincidence…

  3. Il n’y a pas de hasard dans la vie……enfin pour moi et encore plus qd tu me parles de fs.com, j’aime beaucoup Lionel …..autre coincidence ????????? Saludos des Caraibes mexicaines…..Yan