Bon, je ne voudrais pas trop faire de démagogie à propos des compacts parce qu’il y a tout de même beaucoup de situation où l’EOS 1D Mark III associé dans ce cas à un 17/35 2.8 donne de bien meilleurs résultats, (mais le fichier est plus dense que ce que cette vignette en laisse deviner) ce qui est somme toute normal, l’attelage coutant environ 13 fois plus cher. C’était il y a une dizaine de jours au large de Drake. Un groupe de False Killer Whales nous a permis de les accompagner pendant un long moment. Nous les avons même quitté pour ne pas les déranger et ils sont revenus. Cet animal qui ressemble à une énorme dauphin mais dont le nez est beaucoup moins effilé peut mesure entre 4 et 6 m. Ceux qui sont passés sous notre petit bateau étaient de cette taille là. Grosse émotion pour ceux qui étaient à bord, d’autant qu’on avait eu droit au baleines peu de temps avant. Je ne voudrais surtout pas vous mettre les abeilles mais après ça on est allé plonger et on a croisé des requins pointes blanches, une tortue, des barracudas, des poissons perroquets, et une variété inouïe d’autres espèces. Le soir on est rentré boire une bière dans le lodge perdu eu pleine forêt tropicale, et on a convenu que c’était une bonne journée….

Share
Tagged with →  

2 Responses to Mark III + 17/35 f2.8 et False Killer Whales dans l’objectif

  1. Gantoo dit :

    Magnifique

    Il y en a qui ont la belle vie quand même…

    Pour la plongée, à quand le caisson pour le G10 ?

  2. Thierry dit :

    et encore, je ne raconte pas tout…. :=)