J’ai commandé ce matin un nouveau disque dur. 2 To, soit deux disques durs de 1 To que je vais utilisé en RAID O pour avoir deux sauvegardes identiques. Disque qui s’ajoutera aux quelques To que j’ai déjà. Comme d’habitude. Je conserve ainsi deux jeux de RAW et j’exporte mes JPG HD ailleurs et je duplique aussi la sélection de travail en JPG. Ca me semble relativement sûr. Deux niveaux de sécurité, sur deux plates formes différentes. A part le vol, je ne crains rien. Ceci étant dit, même si le budget des DD a fortement baissé, la photographique numérique demande vraiment un gros budget pour un professionnel. Que ce soit en investissement initial ainsi qu’en renouvellement. Je n’ai pas fait le compte total, je vais le faire d’ailleurs, mais bosser dans la voile et avoir assez de matos pour faire du job de haut niveau en ayant les possibilités d’être créatif, c’est à dire avoir des focales allant du 15 mm au 300/2.8 (ne parlons mêmes pas d’un 600), avoir la plate-forme informatique qui va bien derrière avec les disques durs, portable puissant ET logiciels en règle (je me suis fendu de CS4 fin décembre), les caisses étanches, les sacs adaptés, les flashs IR, le pied etc… entre 15 et 20 000 €. Bon. Ne me parler pas des photos à 1 € après ça.

Share

9 Responses to Disque dur. Toujours plus

  1. Sylvain dit :

    Toujours plus… gros? Plus redondant?

    2To en RAID 0, c’est cool pour les débits (à condition d’avoir une liaison un peu plus musclée que l’USB 2), mais pour ma part j’opère autrement pour la redondance: comme les disques sortent tous les 6 mois, si un de tes disques claque disons dans 2 ans, bonjour pour retrouver le même… Heureusement ton setup peut aussi gérer le JBOD ?

    Ah aussi, je me méfie de moi: une erreur de manip est si vite arrivée… Du coup mes sauvegardes sont asynchrones, comme ça ma connerie sur mon disque courant n’a peut être pas eu le temps de se transmettre à la sauvegarde. Mais ça veut dire 2 HDD externes, donc 2 transfos, etc… et une discipline à acquérir pour ne pas oublier d’effectivement faire les sauvegardes régulièrement

  2. Thierry dit :

    Raid 1

    Et non, je me suis trompé, je les utilise en RAID 1 pour avoir deux fois le même disque pour plus de sécu. Donc, à moins que les deux pètent en même temps, je suis tranquille…

  3. Sylvain dit :

    JBOD

    … A condition de pouvoir configurer ton tiroir en JBOD une fois qu’un des disques a claqué, sinon ça t’oblige à retrouver le même modèle pour continuer en RAID 1 après le crash. Ou alors tu achètes dès maintenant un disque de rechange identique (parait que c’est ce que faisaient les gars de IT quand le RAID 5 était à la mode, parce qu’ils ne trouvaient jamais le même modèle de HDD pour reconstituer les données, et eux ils n’avaient pas le choix)

  4. Guy Capra dit :

    En manuel ???

    Une bonne sauvegarde doit impérativement être surveillée automatiquement, et déclenchée automatiquement aussi.

    Prendre le risque d’oublier qq chose sur +sieurs To… Brrr j’en ai encore des sueurs froides !

    Par contre les logiciels de sauvegarde emprisonnent souvent l’utilisateur dans une format propriétaire, et là bonjour les dégâts en général aux changements de versions…

    Une solution qui sauvegarde sans enfermer :
    http://www.2brightsparks.com/syncback/sbpro.html

  5. Sylvain dit :

    Unison

    Encore mieux : open source, multi plateforme, automatisable, qui ne compacte pas les données dans un format fermé… j’ai nommé Unison : http://www.cis.upenn.edu/~bcpierce/unison/

  6. Nico dit :

    Effectivement, je me permets de sourire quand on me dit que le numérique permet des sacrées économies en comparaison à l’époque où il fallait acheter sa pellicule. Il est vrai que je n’ai pas connu cette époque, mais les frais devraient être SACREMENT moindres.
    @Sylvain: pourquoi toujours ce lien vide vers exotibus ?

  7. THierry dit :

    Crétacé

    Pour comparaison, une boitier haut de gamme style EOS1, EOS1n ou EOS1 V devait couter 20 000 balles maxi soit 3000 € et tu pouvais le garder 5 ou même 10 ans suivant le nombre de films. Les films et le traitement E6 coutaient cher, environ 16 € pour 36 poses tout compris, mais en général, si tu étais reconnu et que tu bossais avec un journal, c’était lui qui payait. Donc aujourd’hui on a gagné indépendance, c’est mieux sur le point de la commercialisation mais sur le plan financier c’est une fumisterie. D’autant que les tarifs ont… baissé. Au moins pour la presse. On en revient au problème évoqué cette semaine. En pub, tu te rattrapes par contre.

  8. Sylvain dit :

    Un jour…

    @Nico: Aïe, la (double) question pertinente
    Pourquoi un lien: on est souvent plusieurs Sylvain à rôder par ici, du coup un accord tacite fait qu’il y a Sylvain-exotibus, Sylv1, Sylvain L, etc…
    Pourquoi exotibus.com est-il vide : parce qu’un jour je prendrai mon courage à 2 mains et j’y mettrai quelques unes de mes photos favorites (au risque donc de subir la critique du monde ), j’y mettrai mon blog pour publier mes coups de coeur au lieu de les envoyer aux copains par mail, je… mais j’ai d’excellentes excuses hein : les enfants à s’occuper, une maison à rénover, …
    (oui oui, je connais http://fr.wikipedia.org/wiki/Procrastination )

  9. Nico dit :

    Je vois

    Ok, je comprends bien la double raison. C’est vrai que ce blog attire pas mal les Sylvain.
    Bon, ça vient ce caviar Thierry ?