Je vais le chercher la semaine prochaine. Monté sur l’EOS 1D Mark III, ça devrait faire un bon attelage. Il était temps, cela fait presque 6 mois que mon 17/35 agonise. Bague de zoom HS suite à quelques… chutes et à plus de cinq ans d’utilisation en milieu hostile. J’avoue avoir attendu au maximum, le début d’année me semblant peu propice aux  investissements et mon 17-35 me permettant encore de faire de belles photos. C’est assez drôle d’ailleurs. Je lisais hier soir un test sur un blog dans lequel le 17-35 était présenté comme le fin fond de l’horreur. Certes, ces défauts étaient connus, notamment les problèmes de piqué sur les bords. Je souriais juste en lisant le texte en pensant au paquet d’images que j’ai faites avec ce zoom, dont la qualité globale était plus qu’acceptable et que j’ai bel et bien vendues. Encore une fois, il est nécessaire de rechercher l’excellence technique mais en faire une fixation c’est se tromper de combat.

A part ça, je me débarrasse aussi de mon vieux Powerbook Alu 1 ghz, 6 ans de bons et loyaux services  mais dont la dernière ligne droite aura été pénible avec une lenteur effarante avec DPP ou LR. Je devrais avoir sous peu le nouveau Macbookpro 2,66. Là aussi, un vent de rapidité devrait souffler sur mon travail en post-prod…

Share

10 Responses to Canon EF L 16-35/2.8 USM. Semaine prochaine

  1. Sylvain dit :

    Noël en octobre ? ;-)

    L’occasion de reparler de tes process de post-prod ?
    Bon déballage, non non on n’est pas du tout envieux…

  2. thierry dit :

    pourquoi pas

    C’est vrai que le déballage va être un bon moment quoiqu’avec les années, je vais en faire hurler, je sais, le plaisir s’estompe un peu. Ca devient des outils, un peu plus passionnants qu’une scie à métaux j’en conviens, mais des outils quand même. Je préfère m’acheter un nouveau vélo, une aile de kite, un billet d’avion que de passer mon temps à claquer des tunes chez Canon ou Apple. A vrai dire, j’ai plus envie de m’acheter une… caméra. Pour la post prod, j’y pense depuis un moment mais je manque de temps et j’ai peur de vous décevoir. Dans une grande partie des cas, ma post-prod est minimum.

  3. Sylvain dit :

    Ah là là

    c’est dingue ces artistes qui n’ont pas besoin du maquillage de la post prod… Alors que nous, on a http://blog.chasejarvis.com/blog/2009/09/best-camera-iphone-app-book-community.html pour rendre les photos présentables
    (oui bon je forcis le trait…)

    Pour la caméra… Un petit 7D ? ou le 5D MkIII quand il arrive ?

  4. thierry dit :

    artisan

    Sébastiao Salgado est un artiste, j’essaye d’être un bon artisan, un bon créatif… Pour ce qui est de la post-prod, les années passées à taper de la Velvia ont sans doute aidé les mecs de ma génération à faire d’entrée un bon job. Comme tout le monde, je profite de la post prod et du RAW pour ensuite corriger l’expo au 1/3 de diaph près mais je n’ai tout simplement pas le temps de passer 1/4 d’heure sur chaque image. En général, je vérifie l’expo, j’optimise les niveaux haut et bas, je crois que j’en parlais dans le bouquin et l’accentuation. Basta. C’est comme ça pour 90% des mes photos. Je recadre également très peu. Mais je vais prendre du temps cet hiver pour véritablement explorer LR et tenter de nouvelles choses en post-prod. C’est important. Je ne crache pas sur la PP, j’ai fait un peu de bricolage en N&B l’année dernière et j’ai adoré. Le Mark II sans doute, avec un caisson étanche, à moins qu’il n’y est d’autres surprises d’ici là. Où une vraie caméra. Je ne sais pas encore

  5. olivier dit :

    excellent !

    « Sébastiao Salgado est un artiste, j’essaye d’être un bon artisan, un bon créatif… « 

    j’adore ta définition, et j’en abuse au quotidien

    Contant pour tes nouveaux investissement, le 16-35 est vraiment super. (Après, les ayatollah des spécifications techniques doivent bien lui trouver des imperfections, mais à l’usage je l’adore)

    Perso pour le boîtier je ne prendrais pas de 5D2 comme je l’avais prévu. Il semble y avoir quelques séries défectueuses, et pour les boîtiers à problème, c’est bon j’ai déjà donné…

    D’ici fin octobre Canon devrait avoir annoncé des nouveautés intéressantes, sinon Nikon l’aura fait :p

  6. Laredo dit :

    L’ouverture f/2,8 est elle primordiale pour toi sur ce type d’objectif.
    J’utilise depuis quelque temps le 17/40 f/4 qui me donne entière satisfaction et dont le prix est bcp moins prohibitif.

  7. thierry dit :

    Oui

    Un objectif donne toujours le meilleur de lui-même au moins un diaph après l’ouverture nominale. 4 dans le cas de celui-ci et donc 5.6 pour l’autre. Ensuite, il y a le montage optique qui est meilleur. Comme c’est une focale avec laquelle je travaille beaucoup, je prend le top mais sincèrement, le 17-40 doit donner de très bons résultat.

  8. Sylvain dit :

    « Ca devient des outils » : ça me rappelle ‘les 7 niveaux’ de Ken Rockwell (http://www.kenrockwell.com/tech/7f.htm)
    Toujours amusant d’aller relire ça de temps en temps

  9. thierry dit :

    Génial, à lire d’urgence

    Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un truc aussi génial, merci 1000 fois Sylvain pour ce délire. Ce mec est génial. Bon, effectivement, j’ai mis outil, je ne renie pas même si j’adore mes outils. Sa prose sur les passionnés qui se masturbent avec le matos m’a fait penser à un blog que je ne nommerai pas. Par contre, j’ai lu dans le même blog que finalement le G10 n’était pas si génial, j’invite tous ceux qui veulent se faire une idée de suivre ce lien. les images de Ken Rockwell au Yosémite avec le G10. Certes le G10 a quelques défauts, mais jugez vous même.