BIRTHRIGHT from Sean Mullens on Vimeo.

Archives Tendance Bleue. Billet initialement publié en mars 2010. On me reparle régulièrement de ce film que j’ai simplement relayé. Mais il a une intensité telle qu’il laisse des traces

Leçon de vie, vous allez voir, belle parenthèse sur l’art de filmer également. L’essentiel étant bien comme en photo d’avoir quelque chose à raconter et de savoir le mettre en perspective voire de le magnifier. Birthright est un vidéo poignante sur un sujet délicat mais qui nous concerne. La passion de l’océan, l’amour du surf, la liberté et la volonté. Le parti pris du noir et blanc, la beauté des plans, le choix du point de vue, le cadrage au raz du sol de l’autre coté de la camionnette est osé car si l’axe met bien en exergue la dureté de la situation, il n’épargne rien à Michael qui rampe au sens strict du terme pour réussir mettre sa combinaison, mais ce faisant il montre cette sorte de montagne que déplace notre homme pour parvenir à ses fins, beaucoup d’éléments font de ce film un moment difficile, intense et beau à la fois. De quoi aussi relativiser beaucoup d’autres choses.

Share

5 Responses to Les vagues, coûte que coûte

  1. Sylvain dit :

    Ça donne le ton

    Hmmmf. Beau coup de poing.
    And I mean every word of it, comme disait Nina Simone.

    (Bon, sinon pour ses autres posts sur viméo, vaut mieux voir « EDEN » _après_ « Warchild » hein, faut garder le moral)

    Une grande pointure ce monsieur.

  2. Sylvain dit :

    (pour la semaine)

    Ça donne le ton… pour la semaine. C’est ça que je voulais dire.
    (Genre « vas bosser feignasse, t’as vu y en qui font ‘ça’ de leur liberté, pour rebondir sur le post N-1)

    Sur ce, j’y vais donc. Tchô. Et merci pour le lien.

  3. PYL dit :

    Ouch !

    La vache, on va avoir l’air con à pas vouloir sortir parce qu’il pleut maintenant…

  4. thierry dit :

    Vrai et vrai

    Ca relativise toutes nos petites « misères ». Ca donne du poids au mot « détermination ». C’est beau à en pleurer, je trouve

  5. Un grand merci ….document beau , intense….et enrichissant….