Etre photographe aujourd’hui c’est réaliser un travail qui se démarque et construire sur la durée un ensemble solide et des série d’images qui aient du sens, c’est aussi, savoir le montrer, dans une certaine mesure se faire remarquer après s’être démarqué.

A ce titre, le web est tout et son contraire. C’est une formidable outil pour mettre en avant son travail, c’est aussi un vaste flux sans cesse renouvelé dans lequel tout et n’importe quoi peut devenir tête de gondole du jour au lendemain, c’(est aussi un univers régit par la vitesse et le copier-coller, un monde où tout apparait pour disparaitre encore plus vite.

Dans ce contexte, chaque photographe doit trouver le mode d’expression qui convient à ce qu’il réalise et à la manière avec laquelle il souhaite le mettre en avant. Ca peut paraître fou mais je pense qu’il est très difficile de trouver la « vitrine » qui colle le mieux à vos photos et surtout à la manière dont vous voulez les montrer. La problématique de chaque photographe est différente, aussi sûrement que les personnalités et les styles sont différents.

Le choix de ma photothèque www.thierryserayphotography.com s’est fait sur des critères de mise en page, d’ergonomie, de référencement, d’utilisation, d’interface client et de coût. J’avais besoin également d’une vitrine pour ne pas dire d’une galerie ou sens « art » du terme.

J’ai très récemment re-modelé mon site www.thierryseray.com. Il y aura peu de photos mis en avant, uniquement quelques galerie de 10/12 photos maximum, elles seront renouvelées bien sûr mais sur un rythme assez lent et variable, mais mon travail y ait présenté en GRAND FORMAT et sans copyright intrusif…

J’espère que vous apprécierez.

Share