Originally, the lead sled referred to extensively repaired/modified cars due to the use of lead as body filler and was, for the most part, an insult. Since the introduction of artificial fillers (such as Bondo), the term has come to mean a post-war, large (full size) American car of the 1950s. A lead sled tends to have all extra side moldings shaved off and filled with the suspension lowered. Lead sleds are built for style, not speed. Some common lead sleds are the 1949 Mercury, 1949 Ford and the 1959 Cadillac.

Voilà pour l’introduction. Si maintenant je vous montre cette photo et vous donne ce lien qui vous emmène vers cette Mercury 51, vous verrez que ce terme lead sled qui fut bizarrement traduit ou plutôt adapté en français par « luge de plomb » en rapport aux liges très massives, très lourdes n’a rien de péjoratif tant ces voitures avaient justement une ligne magnifique et un style inimitable.

Hier, j’ai testé le Volterra 25, un très beau bateau dont la ligne élégante mais massive m’a ramené à l’époque où je lisais Hot Rod magazine. Le parallèle n’est pas déplacé je trouve et plutôt flatteur pour tout dire.

Share
Tagged with →  

2 Responses to Lead Sled

  1. Christian dit :

    Magnifique voiture … toute une génération qui – je ne sais pourquoi – me fait rêver. Je trouve la ligne du bateau à moteur moins fluide … Christian

  2. thierry dit :

    Certes

    Le coté massif les rapproche mais la Mercury est une merveille, c’est certain. Massive mais fluide, en effet.