Petit exercice de transparence à l’attention des lecteurs de ce blog « lancé » en septembre 2006 et qui approche les 1500 billets publiés. Etre auteur d’un blog, c’est savoir tenir la distance et rester cohérent. Ce qui n’exclue pas d’adapter sa route. J’ai lancé Tendance bleue pour parler de photo, accessoirement de mon travail mais pas seulement, TB a été aussi un blog sur les sports de glisse, la mer et l’image au sens large du terme.

TB a été complètement remanié, changement de la maquette et de la plate-forme d’hébergement il y a 18 mois environ et j’ai également ouvert un twitter pour tendancebleue et une page Facebook. Justement, j’y viens. J’ai un peu moins « publié » sur TB dernièrement alors que j’étais assez prolixe sur la page FB personnelle et dans une moindre mesure sur la page FB de tendance Bleue. Les raisons sont simples, publier sur FB est plus rapide mais ce n’est pas comparable de toute façon.

Pour des raisons évidentes de cohérence (sur un plan professionnel), je publierai à l’avenir dans TB, presque exclusivement des choses en rapport avec la mer et l’image. Et il y aura notamment un vrai retour à la photo en tant que sujet principal, et mon travail et mes inspirations notamment. Ce qui explique que vous ne trouviez plus de vidéo de mountain bike par exemple, une mouvance pourtant proche dans son esprit aux sports alternatifs que sont le skate ou d’autres sports de glisse.

Je vous invite donc à « liker » la page TB de Facebook, vous êtes peu nombreux à l’avoir fait bande de feignasses, moins de 100, c’est la zone  car vous y trouverez aussi du contenu intéressant  Pour ceux qui veulent aller plus loin, FB reste un bon endroit pour relayer pas mal de choses qui passent, je vous invite à faire ami/ami avec moi sur ma page personnelle. Les fans de MTB peuvent foncer, j’en passe régulièrement. Sans contrainte. Vous faites comme vous le sentez, c’est juste une invitation.

Enfin, enfin, comme je passe pas mal de temps à réfléchir, écrire, imaginer des projets dans d’autres secteurs que la voile et qu’écrire reste une activité assez essentielle pour moi, je monte un blog purement éditorial. Je vous y inviterai le moment venu…

Et si ce n’est pas trop vous demander n’hésitez pas à taper du point sur la table si ça ne vous vas pas, à dire que la soupe était bonne si vous trouvez ça cool. TB est un blog, vous savez quoi, les commentaires ne sont pas interdit. Si les statistiques n’avaient pas grimpé aux rideaux cette année, le peu de feedback m’aurait presque fait arrêter…

Share

11 Responses to Blog vs Facebook, photographie vs écriture

  1. Nico, Nice dit :

    Quel honneur tu me fais sur le poste suivant !! :)
    Sinon, lache pas le morceau surtout, et je suis sur que le (re)focus sur la photo ici refera venir les commentaires, et pourquoi pas de temps en temps de bons trolls qui font marrer ;)

  2. thierry dit :

    Non, t’inquiètes. Et puis je sais comment faire revenir le débat, il suffit de parler de … matériel. :D

  3. Guy Capra dit :

    Ouf moi je ne fais pas partie de feignasses, je m’étais abonné|inscrit en [Je t'aime] et fais ami/ami sur ce merveilleux réseau social permettant de se dissocier en se désocialisant avant de risquer l’insulte ! ;o)

    Mais bon, lire des beaux textes, regarder de belles images (sans la pollution d’un trop gros watermark ];P) et prendre un peu de recul c’est pas mal aussi, hein… ;-P

    Continuez TB qu’on vous dit runtudjiuu ! Et oui, on vous aime, aussi. ;)

  4. Thierry dit :

    Merci beaucoup Guy. :D

  5. Stéphane dit :

    Hello Thierry,

    Perso je me contente de claper des deux mains, étant dans l’incapacité de liker pour cause de déficience facebookiste primaire … Je me soigne, j’ai recours à mon agrégateur de flux rss ;-)

    Bon, D4, D800 ou 1Dx ;-)

    Stéphane

  6. Sylvain dit :

    Bô alors, un petit coup de mou ? OK pour te suivre sur FB (déjà fait), mais faudrait pas croire que les shoots rapides à base de repost sur FB vont remplacer les notes « de fond » sur le blog ;-) C’est bien ce côté « éditorial » qui est bien cool… (mais quel besoin de séparer éditorial et TB ? Tout sur TB !! :-P )
    Etre abonné à un flux RSS (et lire toutes les notes, mais oui) depuis 5 ans, ça parle non ? Pas moyen d’arrêter maintenant, ton public t’attend !

    (c’est bon, assez de brosse à reluire ? Allez zou, à quand une prochaine note sur http://www.petapixel.com/2011/09/16/the-relative-sizes-of-the-worlds-largest-photo-libraries/ : Qualité ou Quantité ?)

  7. Thierry dit :

    Disons qu’il y a une partie éditoriale qui a peut-être sa place en dehors de TB parce que trop décalée avec le sujet initial. Enfin, c’est un des éléments. Le sujet est assez complexe finalement

  8. Thierry dit :

    C’est vrai Sylvain que FB est fait de truc assez rapides et c’est tentant quand le temps manque… mais non, je n’abandonne pas le billet « de fond »

  9. Pitch dit :

    Je viens de découvrir ce blog en écoutant l’émission de déclencheur.com
    j’ai bien aimer votre façon de voir les choses, du coup je suis venue faire un tour par ici.
    Je n’y connais pas grand chose au monde maritime, Paris c’est un peu loin de la mer^^
    Je n’ai pas tout parcouru encore sur le blog , je vais continuer ma lecture, j’ai liker votre page facebook et demander en ami.

  10. Bastien dit :

    La nouvelle version du blog est toujours aussi sympa. Passer ici me sort du quotidien, me fait rêver, m’amène au bout du monde, un peu là où j’aimerais être en fait ! :) (et non pas devant cet ordinateur). Je viens maintenant ici sporadiquement depuis 3 ou 4 ans.

    N’étant pas sur Facebook et n’espérant ne jamais avoir à y être (pour le boulot notamment), je ne pourrais pas te « partager ». Mais dans ts les cas, je préfère te lire ici, où il y a ton identité propre, ta mise en page (et pour un photographe, ca fait une différence), plutôt que sur facebook, où toutes ces pages de fans sont un peu « impersonnelles ».

    Par contre, je trouve Pinterest très sympa. :)

    Bonne continuation

  11. Merci Bastien pour ton avis. Pour Facebook, je comprends. J’ai aussi une page Pinterest depuis un moment, je préfère mais ce n’est pas comparable.