Lorsque j’ai fait migrer Tendance Bleue de sa plate forme initiale sur laquelle les trois premières années subsistent toujours, l’ensemble représentant plus de milles billets, je m’étais promis de faire revenir sur cette nouvelle adresse les meilleurs posts, notamment ceux ayant rapport avec la culture de la mer. En voici un exemple avec un billet sur Victor Hugo et sa passion de la mer. Publié initialement le 18 décembre 2006.

Vu sur mon nouvel agenda dont je vous ai parlé ici, cherché sur le net, puis trouvé sur le blog de Pierre Assouline, ce  joli tableau que l’on doit, à mon grand étonnement à Victor Hugo. Et oui, Victor Hugo dessinait et peignait avec talent. Ce qui me fascine dans cette peinture ci-dessous intitulée « Ma Destinée » et peinte en 1867, c’est cette représentation on ne peut plus réaliste d’une très grosse déferlante à la forme parfaite comme on en voit souvent dans la magazines de surf. Pour information, j’avais dans ce blog parlé d’une photographie de surf publiée en couverture de Surfer Journal, que je vous invite à aller voir. N’y a t-il pas une ressemblance troublante ? En cherchant bien je pourrais trouver, notamment des images du shore break de Waimea qui cadrent parfaitement avec la peinture du célèbre Victor.

« Ma destinée »
Plume et lavis d’encre brune, gouache, sur papier vélin. 1867.
Paris, Maison de Victor Hugo, Inv. 927. © PMVP

Victor Hugo écrivait également ceci en 1853 :

« Rendez-vous compte de l’état de mon esprit dans la solitude splendide où je vis, comme perché à la pointe d’une roche, ayant toutes les grandes écumes des vagues et toutes les grandes nuées du ciel sous ma fenêtre. J’habite cet immense rêve de l’océan. Je deviens peu à peu un somnambule de la mer, et, devant tous ces prodigieux spectacles et cette énorme pensée vivante où je m’abîme, je finis par ne plus être qu’une espèce de témoin de Dieu.. » (la photo ci-dessus Victor Hugo dans le Rocher des Proscrits a été prise en 1853 par Charles Hugo)

Share