Un breton en visite en Mediterranée. Ce ciel qui raconte une histoire a du le mettre en confiance….

La journée était belle hier sur Cannes. Belle parce que changeante, imprévue grâce à cette masse nuageuse qui a joué avec nous. J’avoue que je cherche aujourd’hui quelque chose de différent quand je vais en mer pour « fabriquer » une série de photographies. Je n’ai pas forcément d’idées préconçues avant d’embarquer, juste un sentiment, un désir….

Les éléments se mettent en place doucement ou pas. Il faut s’adapter, attendre, imaginer, anticiper, accepter de ne pas tout maîtriser.  Parfois les photos sont comme les rencontres. Quelque chose se passe et il faut demeurer en capacité de le saisir… Ce que je veux dire, c’est que ne n’ai pas de certitudes avant d’aller à l’eau.

Ce n’est jamais tout à fait un hasard, c’est davantage une question de sensation, d’état d’esprit…. Enfin , c’est comme ça que je le vois…

Share

3 Responses to Un breton au sud. Pen Duick aux Régates Royales de Cannes 2012

  1. Stéphane dit :

    Salut,

    Ben voilà une image simple qui titille celui qui est resté sur le ponton ;-) on peu facilement imaginer que l’on vient de se prendre un grain et que les rayons de soleil viennent nous réchauffer … Ça sent la pluie, le bateau est bien calé et taille la route.

    Stéphane

  2. Sylvain dit :

    Format carré. Naturellement. Quelle belle Invitation au voyage.

    (un seul regret: pas moyen de rattraper rien qu’un poil les hautes lumières cramées ?)

    Bon en 60×60 en caisson américain, ou en Dibond simple, ça devrait être pas mal ça non ? Tu la mets dans ta liste de tirages ? ;-)

  3. Si probablement pour les haute lumière, j’ai développé cette image assez vite mais sur le fond, je me pose la question. Il y a beaucoup d’images dans la grande histoire de la photos, avec des zones totalement noires ou des hautes lumières qui dérapent. Il n’y a pas toujours eu le RAW et LR 3 ou 4… :=)